16 avril 2020

De Michèle Lacaille
Comédienne de la Troupe Ouïe-Dire and Co
Pièce travaillée : Le misanthrope, de Molière
Personnage : Célimène

Hello

On essaie de faire un Hello léger, joyeux et insouciant et pourtant… Pourtant tous nos sens sont en berne… on se réveille, on voit le ciel, le soleil, on s’étire, on a plein de choses à faire… et puis… oups… quelles choses ? Où sont les urgences, les essentiels ?… tous nos sens sont en berne… ou bien… au contraire… bien au contraire… avec ce satané « invisible », on se met aux aguets du moindre frémissement, d’un parfum, d’un passant, d’un voisin aperçu de loin, des rires d’enfants juste à côté, d’une trottinette qui va qui vient là juste devant. L’espace est rétréci et pourtant on l’agrandit, on s’adapte comme un petit poisson dans un aquarium. On dessine de nouveaux horizons. On s’applique à regarder le vent dans les arbres, à toucher une fleur sur le balcon, à renifler le barbecue du voisin, à écouter les applaudissements alentours à heure fixe et à goûter à la carotte qu’on vient d’éplucher pour réinventer la cuisine maison. Et puis voilà que ce que l’on fuyait… tout ce monde virtuel, ces écrans, cette intelligence artificielle qui écrabouille nos cœurs, nos désirs, et nous piste… voilà qu’on lui rend quelque grâce parce que l’on a pu voir le visage d’un parent isolé, parce que l’on a su partagé un fou rire avec une amie sur les ondes, parce que l’on a pu se délecter d’images magnifiques des uns et des autres… et moi, Michèle, j’ai un privilège supplémentaire à tout cela, je fais partie d’une troupe de théâtre comme on en fait peu… une, faite d’êtres humains rieurs, moqueurs, travailleurs, sensibles, inventeurs, créateurs et générateurs du plus beau cadeau qu’il soit : LE PARTAGE HORS EGO. Le mardi soir, on met nos frimousses dans des petits carrés, ça coupe, ça saute, ça répète, ça rate, ça recommence et il se passe ce que l’invisible ne peut atteindre. Nous, la troupe Ouïe Dire & Co, réinventons Molière, et nous délectons de cet éternel recommencement bien imparfait de ce qui fait l’humain mais tellement riche d’imprévus, de spontanéité et d’amour… celui pour l’autre, celui pour l’Art, celui pour tout ce qui fait vibrer… un truc incroyable qui nous rend UN formé de TOUS. Alors j’ignore ce que sera demain mais nous avons déjà gagné en ne lâchant rien, en rendant possible la passion, les rêves et en honorant la vie au milieu de toute cette impertinente impermanence. ICI & MAINTENANT ! MERCI à chacun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.