Spectacles

"La réunification des deux Corées"La Réunification des deux Corées

de Joël Pommerat (Ed. Actes Sud)

Une vingtaine de tranches de vie d’aujourd’hui, tragi-comiques, pour parler de l’amour dans tous ses états et des frontières à abattre pour se demander s’il existe encore…

« On était comme deux moitiés qui s’étaient perdues et qui se retrouvaient. C’était merveilleux. C’était comme si la Corée du Nord et la Corée du Sud ouvraient leurs frontières et se réunifiaient et que les gens qui avaient été empêchés de se voir pendant des années se retrouvaient. C’était la fête, on sentait qu’on était reliés et que ça remontait à très loin. »

à la MQB Barbusse 4, Bd Henri Barbusse 92240 MALAKOFF Quartier « Cerdan Barbusse » – Métro Ligne 13 : Malakoff – Rue Etienne Dolet Gare SNCF : Vanves – Malakoff

Avec  Eric Amis, Agnès Bachimont, Bernard Blanquet, Anne Bléger, Muriel Chamak Sol, Marion Desvaux, Laurent Devel, Pierre-Paul Harrington, Isabelle Hervé Bauve, Michèle Lacaille, Nathalie Milic, Fanette Recours

Mise en scène  Véronique Mounib
Musique Fanette Recours & Pierre-Paul Harrington
Lumière Didier Detourne & Véronique Mounib
Photos Bernard Blanquet & Isabelle Gerbaud


Affiche DMEF - Janvier 2014.PDFDe mère en fille, la volupté et le combat

adaptation de Les Sacrifiées de Laurent Gaudé

De la guerre d’indépendance à nos jours, le destin de trois générations de femmes dans la tourmente de l’Histoire entre la France et l’Algérie. Cette adaptation des Sacrifiées nous fait partager la quête d’identité, le cri de révolte et le désir de vivre de  Raïssa, Leïla et Saïda.
Trois parcours de vie écrits avec une sensibilité et une acuité rares par Laurent Gaudé, dont s’emparent les neufs comédiennes en hommage à toutes les femmes.

En savoir plus /  Dossier de présentation


AfficheWebMusicaLa Musica Deuxième

Pièce de Marguerite Duras

Voilà trois ans qu’ils se sont séparés. Ils ont habité Evreux au début de leur mariage et s’y retrouvent le jour de leur divorce. L’audience de justice a eu lieu tard. Maintenant il leur faut passer la nuit. Ils se retrouvent dans l’hôtel où s’est déroulée la période la plus extraordinaire de leur histoire. Ils vont parler pendant des heures et des heures.
Dans la vie de chacun, il y a quelqu’un d’autre, les projets, l’hypothèse d’un avenir. On les attend. C’est avant ce lever du jour les derniers instants de leurs dernières heures.

Mise en scène : Véronique Mounib
Interprétation : Isabelle Voge, Gregory Mignolini.
Voix off : Caroline Bouillo.
Lumière et scénographie : Maxime Legrand et Wilfried Schick.
Création sonore et musicale : Stéphane Scott.

Durée de la représentation : 1h35

Voir le teaser du spectacle

La Musica était plus jusqu’ici une situation.
C’est pas une pièce de personnages. C’est une situation, un état de l’amour qui est décrit. L’amour qui se défait, alors qu’il existe toujours, qui apparemment se défait. C’est une situation banale. Après le deuxième acte, il me semble que j’introduis ce que vous appelez des « personnages ». C’est à dire des gens avec certains traits de caractère.

Marguerite Duras entretien du 01/03/85 ave Marie-Claire Gautier,
Actualités régionales Ile de France.

En savoir plus / Dossier de présentation / Plan feuLa Page Facebook

Quelques photos…