La Musica Deuxième de Duras

Pièce de théâtre de Marguerite Duras

Mise en scène : Véronique Mounib
Interprétation : Isabelle Voge, Gregory Mignolini
Voix off : Caroline Bouillo
Lumière et scénographie : Maxime Legrand et Wilfried Schick
Création sonore et musicale : Stéphane Scott
Durée : 1h35

Voilà trois ans qu’ils se sont séparés. Ils ont habité Evreux au début de leur mariage et s’y retrouvent le jour de leur divorce. L’audience de justice a eu lieu tard. Maintenant il leur faut passer la nuit. Ils se retrouvent dans l’hôtel où s’est déroulée la période la plus extraordinaire de leur histoire. Ils vont parler pendant des heures et des heures.
Dans la vie de chacun, il y a quelqu’un d’autre, les projets, l’hypothèse d’un avenir. On les attend. C’est avant ce lever du jour les derniers instants de leurs dernières heures.

Une pièce en deux temps

Vingt ans séparent la Musica I de La Musica II.
Pour faire désormais que ces deux actes soient inséparables, j’ai décidé de les appeler ensemble en toutes lettres : La Musica Deuxième (…) et pendant ce temps j’ai désiré ce deuxième acte. Vingt ans que j’entends les voix brisées de ce deuxième acte, défaites par la fatigue de la nuit blanche.
La Musica Deuxième, Textes pour la Presse, Gallimard, 1985.

La Musica était plus jusqu’ici une situation.
C’est pas une pièce de personnages. C’est une situation, un état de l’amour qui est décrit. L’amour qui se défait, alors qu’il existe toujours, qui apparemment se défait. C’est une situation banale. Après le deuxième acte, il me semble que j’introduis ce que vous appelez des « personnages ». C’est à dire des gens avec certains traits de caractère.
Marguerite Duras entretien du 01/03/85 ave Marie-Claire Gautier, Actualités régionales Ile de France.

Sa création

En 1985, à l’occasion d’une reprise au théâtre du Rond-Point de La Musica écrite en 1965, Marguerite Duras qui, dit-elle, avait «toujours trouvé la dimension de la première Musica trop courte», écrit pour les comédiens Miou-Miou et Samy Frey une suite à sa première pièce qui la conduira à modifier aussi, légèrement, la première partie. Ainsi, La Musica Deuxième créée en février 1985, ne remplace pas La Musica, qui selon elle, «constitue toujours à elle seule l’objet d’un spectacle»

Téléchargement

Dossier de presse / Plan feu

À propos…

La Page Facebook (photos,infos,événements …)

Teaser du spectacle