17 avril 2020

De Alain Toussaint
Comédien de la Troupe du Mercredi
Pièce travaillée : Les femmes savantes, de Molière
Personnage : Chrysale

Désormais, notre moment d’évasion est cet instant « Théâtre » cette séquence hebdomadaire vidéo-téléphonée, où nous nous retrouvons pour faire « atelier »… contre vents et marées !

Quelle excitation, quelle joie, aussi contenues soient-elles, que de poursuivre notre chemin vers les représentations annoncées.
L’agilité intellectuelle, l’enthousiasme inébranlable de notre metteure en scène, Véronique, a su convaincre chacune, chacun d’entre nous, d’un possible… devenu une urgence, une mission : garder le cap ! maintenir le travail fait, l’enrichir, presque le transcender pour détacher nos corps et esprits des conditions habituelles, aussi bonnes, aussi pratiques et « normales » soient-elles.

Ne plus se « rencontrer » !! pour des comédien-ne-s d’un atelier amateur, c’était inimaginable avant cette attaque virale.
Jouer des corps, éclairer sa (son) partenaire, pratiquer le fameux CNV (comportement non verbal), toutes ces facettes de l’apprentissage sont pulvérisées par le confinement.
Mais l’écoute attentive, active, indispensable pour surmonter les imperfections de nos contacts intermédiés, rapproche nos bienveillances comme nous ne l’aurions pu l’imaginer !
Et, ça marche !! c’est beau et constructif.

Bien sûr nous ne pourrons jouer devant le public qu’une fois le « corps » du spectacle reconstitué sur scène, mais alors, quelle jubilation d’avoir pu construire … contre vents et marées !
Et c’est notre public, celui qui nous attend, qui nous donne la force de monter notre pièce.

Merci à tous de continuer, et du chemin trouvé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.